Sarajevo Multiplex

de Christophe Solioz - photographies de Milomir Kovačević-Strašni (Paris : L'Harmattan, 2022). Parution : mi septembre 2022

Ce recueil propose un autre regard sur Sarajevo.  Littéraire, d’abord, à la découverte du plus-que-présent de l’écrivain Semezdin Mehmedinović (cf. vidéo 1 ci-dessous) ; urbanistique ensuite, avec une sélection de graffitis et peintures murales questionnant l’espace urbain et le droit à la ville (cf. vidéo 2 ci-dessous) ; cinématographique enfin, avec le film « 1395 Days Without Red » (2011) d’Anri Sala et Šejla Kamerić mettant en scène l’appropriation corporelle d’une symphonie mais aussi de la ville et de son passé (cf. vidéo 3 ci-dessous).

Trois essais misant sur « une réciprocité de feux distante ou présentée de biais » avec pour fil rouge la mémoire dans son rapport à l’espace, au temps et au corps. Trois façons d’« essayer dire » (try say) et d’« essayer voir » Sarajevo.

Livre accompagné de photographies de Milomir Kovačević – Strašni.

« Un espace vide avec des étincelles, telle sera sans doute longtemps notre situation, mais c’est un espace vide dans lequel on avance sans déguisement, et ce sont des étincelles qui dessinent peu à peu une figure qui oriente. Les chemins dans le monde effondré sont déchiffrables, en diagonale. » Ernst Bloch, Héritage de ce temps, Paris, Éditions Klincksieck, 2017, p. 9 — le  texte originale allemand date de 1962.

Renvois

Extrait